Environnement et Patrimoine

Chamrousse et Belledonne


Née, il y a des millions d’années, sous l’impulsion d’une gigantesque poussée, la chaîne de Belledonne culmine à 2978m et domine la vallée du Grésivaudan. Une multitude de lacs d’altitudes d’origine glaciaire en fait sa particularité. Belledonne ou la « Bella Donna » (Belle dame), aurait également pris pour nom celui du dieu celte de la lumière, « Bel » et de la déesse de la montagne, « Dounos », « Dunum ».
Belledonne est encore aujourd’hui un massif très sauvage sur sa partie Est (la Romanche), en revanche sa partie ouest et ses extrémités nord et sud sont urbanisées.
On y rencontre une faune et une flore riches, ainsi que de magnifiques paysages.
A la fin du XIXème siècle, deux événements bouleversèrent l’économie de cette montagne avec les débuts du ski alpin à Chamrousse, et la mise en œuvre de la Houille Blanche à Lancey.

Il y a sur la commune de Chamrousse une faune et une flore bien particulière, qu’il se doit d’être protéger et cette protection passe par la sauvegarde des habitats. Il existe donc différents statuts de protection, qui se superposent sur un espace restreint. Vous pouvez retrouver toutes les informations concernant ces statuts de protection, en téléchargeant ce document (lien à venir).
Imprimer