Espace Naturel Sensible et Natura 2000

Chamrousse carte zone natura 2000 espace naturel sensible plateau arselle lac achard station montagne ete isere alpes france

Un site naturel à préserver

Chamrousse est à la fois classé :
  • site Natura 2000 "Sud Belledonne"
  • site Espace Naturel Sensible (ENS)

C'est 639 ha de la commune de Chamrousse qui sont concernés par le site Natura 2000 « Cembraie, pelouses, lacs et tourbières de Belledonne, de Chamrousse au Grand Colon ». Le site Natura 2000 s'étend du plateau de l'Arselle jusqu'au lac du Crozet et au col de Freydane sous le Grand Pic de Belledonne en passant par le Lac Achard, les Lacs Roberts, la plaine de la Pra et le Grand Colon.

Télécharger la carte détaillant le périmètre du site Natura 2000 et de l’ENS Arselle / Achard.

 

Qu'est-ce qu'un site Natura 2000 ?

C'est un site naturel ou semi-naturel ayant une grande valeur patrimoniale, par la faune et la flore exceptionnelles qu'ils contiennent, valorisé et préservé dans le cadre du programme de l'Union européenne.
La France possède déjà plus de 1700 sites et le réseau Natura 2000 couvre 12,5% du territoire. En Rhône-Alpes c'est 166 sites, et 26 sites en Isère.
Le site Natura 2000 - I11 est intitulé « Cembraie, pelouses, lacs et tourbières de Belledonne, de Chamrousse au Grand Colon ». Ce site Natura 2000 couvre plus 2660 hectares de milieu montagneux : en effet son altitude s'étale en 1400 mètres et presque 3000 mètres. Il s'étend sur 4 communes (Chamrousse, Revel, la Combe de lancey et Saint Martin d'Uriage).

Depuis septembre 2015, un arrêté est pris et classe la « Cembraie, pelouses, lacs et tourbières de Belledonne, de Chamrousse au Grand Colon » en site Natura 2000 et zone spéciale de conservation.
Le site isérois « Cembraie, pelouses, lacs et tourbières de Belledonne, de Chamrousse au Grand Colon » (site FR8201733) abrite des habitats variés. 22 habitats d’intérêt communautaire ont été inventoriés ; ils couvrent plus de 78% de la surface du site. Sur ces 22 habitats, 5 sont des habitats dits « prioritaires ».
Ils couvrent en général de faibles surfaces et représentent au total moins de 4% de la surface de ce site. La cembraie de Chamrousse (habitat 9420) se situe à la limite occidentale de son aire de répartition.

D'après une étude de l'Office National des Forêts (ONF) de 2012, elle est en bon état de conservation et couvre environ 100 hectares.
Le Damier de la Succise (Eurodryas ou Euphydrias aurinia) est présent, mais sur un seul secteur.
Le Minioptère de Schreibers (espèce 1310) a été noté sur le site, lors d'une étude "chiroptères" réalisée par la LPO (Ligue de protection des oiseaux) de l'Isère en 2013.
De plus ce site est une référence pour le suivi du Tétras-lyre, avec ses 815 hectares d’habitats favorables.

De nombreuses espèces végétales à valeur patrimoniale ont été inventoriées sur ce secteur.
On peut ainsi citer :
  • des espèces protégées au niveau national : Androsace vandelii, Androsace helvetica, Aquilegia alpina, Carex limosa, Diphasiastrum alpinum, Drosera longifolia, Drosera rotundifolia ou Stemmacantha rhapontica...
  • des espèces protégées au niveau régional : Artemisia umbelliformis, Cardamine plumieri, Carex pauciflora, Pinguicula grandiflora, Salix glaucosericea, Stemmacantha rhapontica ou Vaccinium oxycoccos.
  • et la Saussurea discolor, qui figure sur la liste rouge nationale.

Le site Natura 2000 - I11 « Cembraie, pelouses, lacs et tourbières de Belledonne, de Chamrousse au Grand Colon »

Ce site naturel a été désigné pour l'intérêt de ses habitats naturels que sont notamment la cembraie de Chamrousse, les lacs d'altitude et tourbières, ainsi que les pelouses alpines. Par ailleurs, le site héberge une multitude d'espèces de faune et de flore sensibles.
24 habitats naturels d'intérêt communautaires, dont 5 d'intérêt prioritaires couvrant 1993 hectares, soit 73% de la surface du site.
Environ 500 espèces végétales recensées, dont 41 protégées, 170 espèces animales recensées, dont 32 espèces protégées strictement inféodées au milieu montagnard.

Le but principal du réseau Natura 2000 est de favoriser le maintien de la biodiversité, tout en tenant compte des exigences économiques, sociales, culturelles et régionales. Ainsi, le site ne dispose pas de protection strictement liée à Natura 2000. Cependant, Certaines activités et/ou manifestations nécessitent la réalisation d' « évaluation d'incidences » pour s'assurer de ne pas impacter les richesses du site.
Côté opérationnel, une mesure agro-environnementale visant à préserver les zones humides de la Pra est en cours depuis 2012 avec le Groupement Pastoral de la Pra, ainsi qu'un contrat de réouverture des pelouses alpines de 2012 à 2014 sur le secteur du Colon.
Sur le secteur du Lac Achard, une passerelle a été mise en place en 2019 pour permettre le franchissement du cours d'eau exutoire du lac dans le cadre d'un contrat Natura 2000 signé entre la mairie de Chamrousse et l'Etat. En aval du lac, la zone humide a été mise en défens et matérialisé pour empêcher la pénétration des randonneurs dans ce milieu sensible.
La tourbière de l'Arselle est, quant à elle, suivie dans le cadre de sa labellisation en Espace Naturel Sensible Communal (ENS).

Plus d'informations sur le site Natura 2000 de Chamrousse.
Chamrousse vue espace naturel sensible ENS  lac achard plateau arselle station hiver ski montagne isère alpes france

Qu'est-ce qu'un Espace Naturel Sensible (ENS) ?

L'espace naturel sensible de Chamrousse concerne la « Tourbière de l'Arselle et lac Achard ».
Une tourbière est une zone humide, colonisée par la végétation dont les conditions écologiques particulières ont permis la formation d'un sol constitué d'un dépôt de tourbe.

Ce site naturel sensible est composé du bassin versant du lac Achard, ainsi que du vallon et du plateau tourbeux de l’Arselle, qui sont traversés par le ruisseau de la Salinière.

Cette tourbière est d’un type particulier car elle se forme sur des terrains acides. Peu d’espèces végétales peuvent coloniser ces milieux comme la sphaigne, le droséra et la grassette commune. Le Droséra et la Grassette sont des espèces carnivores. Ces fleurs se nourrissent d'insectes qui leur apportent l’azote qu’elles ne peuvent trouver dans ce sol pauvre. Elles les capturent et les digèrent grâce aux enzymes contenus dans les gouttelettes visqueuses qu'elles secrètent.
De par l'intérêt paysager, botanique et faunistique de la tourbière qui le constitue, le plateau de l’Arselle est une zone naturelle protégée par un arrêté préfectoral de protection de biotope (daté du 9 juillet 2019). Le but de cet arrêté est de préserver le site et les espèces végétales et animales présentes.

Les habitats forestiers, humides et rocheux présents dans le bassin versant du lac Achard et dans le vallon de la Salinière, abritent une faune et une flore patrimoniales riches, qui ont mené à une extension du périmètre de l’ENS afin de les préserver face à une fréquentation en augmentation.

Sites naturels remarquables à protéger

La proximité de l'agglomération Grenobloise induit une forte pression touristique via les sports de pleine nature tout au long de l'année. C'est pourquoi il est demandé aux pratiquants de ces sports de nature de participer à la préservation de ces sites en ne coupant pas les sentiers déjà multiples et très fréquentés, et en ne stationnant pas dans des zones sensibles type « zones humides ». Il va de soi qu'aucun déchet ne devra être abandonné sur le site.

D’autres sites naturels remarquables sont à découvrir à proximité de Chamrousse : Il est également à noter qu’un site classé englobe les lacs Roberts, le lac Achard et le plateau de l’Arselle
Chamrousse logo natura 2000  espace naturel sensible ENS arselle achard station montagne isère alpes france