Cham-rousse

Origine du Nom « Chamrousse »

Plusieurs thèses s’affrontent quant à l’origine de ce nom, voici les principales :
  • D’après certains, Chamrousse tient son origine d’un radical pré-celtique : « calm, chalm » qui signifie « haut plateau dénudé et pierreux ».
  • Dans le livre d’Henri Vincent daté de 1888, « Les vingt deux années du Père Tasse à Chamrousse », les recherches de M. Pilot de Thorey sont exposées : il cite parmi les nombreux titres de la Chartreuse de Prémol, un acte de donation de 1260, rédigé en latin, dans lequel se seraient trouvés ces mots « culmen rupham » qui serait la traduction exacte de « Chame-rousse », en référence à « Chame-Chaude » (« cime chaude »), le plus haut sommet de la Chartreuse.
  • Pour d’autres, le nom de Chamrousse viendrait des couchers de soleil durant lesquels la neige prend une teinte magnifique. Chamrousse signifierait « le champ roussi ».
Timeline événements histoire Chamrousse

Chamrousse, berceau du ski alpin français

1863 - Premier chalet à Chamrousse

Le Père Tasse construit un chalet auberge à Chamrousse 1750 (Roche Béranger), il reste jusqu’en 1885, à raison de 5 mois par an en moyenne. En 2008, la réédition rare du livre d’Henri Vincent « les 22 années du Père Tasse à Chamrousse » datant de 1888, nous permet de mieux comprendre la vie de « l’ermite de Roche Béranger ». Il reçoit de belles visites, de français et d’étrangers passionnés de randonnées et de grands espaces.
 

1878 - Essai des premiers skis

Henri Duhamel, alpiniste grenoblois, découvre à l’Exposition Universelle de Paris une paire de skis exposée dans le stand scandinave. Il voulut essayer ce moyen de locomotion connu uniquement en Europe du Nord. C’est sur les pentes de Chamrousse 1650 (Recoin) qu’il réalisa ses premières descentes à skis et ses premières montées en raquettes.

 

1887 - Construction du chalet de la Pra par le Club Alpin Français (CAF)

1891 - Henri Duhamel réalise seul la première ascension hivernale à ski jusqu’à la Croix de Chamrousse

 

1893 - Premier espace de ski alpin

La Société des Touristes du Dauphiné (S.T.D.) met en place un jardin alpin à Chamrousse 1750 (Roche Béranger) où elle loue un chalet. Un poste météorologique y est annexé.
 

1902 - Première « collective » à skis jusqu’à la Croix de Chamrousse

 

1911 - Location de terrains à Chamrousse pour la pratique du ski

Le Club Alpin Français obtient du comte St Férriol, propriétaire des prairies du Chamrousse 1650 (Recoin), une surface de 3000 m2 en location pour 99 ans. Il y construit le premier refuge d’altitude destiné à la pratique du ski.
 

1929 - Fondation du Club de ski et de la route d'accès

Le ski club de Chamrousse est fondé. La création de la route d’accès est décidée. A la veille de la guerre, elle atteignait le Luitel. Il faudra attendre 1949 pour qu’elle arrive jusqu’à Chamrousse 1650 (Recoin) via Chamrousse 1750 (Roche Béranger).
 

1950 - Naissance de la station de Chamrousse

L’échéancier de sa naissance s’étale de 1950 à 1960. Une convention est passée entre le département de l’Isère et la Société d’Aménagement de Chamrousse.
 

1952 - Construction du téléphérique de la Croix de Chamrousse

Construction et inauguration du téléphérique de la Croix de Chamrousse. Il était, avec celui de Courchevel-Sauluire, le plus moderne et le plus rapide du monde.
 

1961 - Construction de Roche Béranger

Une convention est passée entre le département de l’Isère et la Société Nationale de Construction, filiale du groupe Rotschild, pour aménager la zone résidentielle de Roche Béranger. Chamrousse possède à partir de cette année, 2 pôles d’activités appelés Le Recoin (nom historique de Chamrousse 1650) et Roche Béranger (nom historique de Chamrousse 1750).
 

Des Jeux Olympiques au projet Chamrousse 2030

1968 - Jeux Olympiques de Grenoble

Résultats des français hommes et femmes aux épreuves de ski alpin se déroulant à Chamroussse :
  • Jean-Claude KILLY entre dans la légende en gagnant 3 médailles d’or en Descente, Slalom Géant et Slalom Spécial
  • Guy PERILLAT gagne la médaille d’argent en Descente
  • Marielle GOITSCHEL gagne la médaille d’or en Slalom Spécial
  • Isabelle MIR gagne la médaille d’argent en Descente
  • Annie FAMOSE remporte la médaille d’argent en Slalom Géant et la médaille de bronze en Slalom Spécial
Les athlètes de toutes les nations sont logés dans les villages d’enfants de Bachat Bouloud (qui n’existent plus à l’heure actuelle) pendant toute la durée des épreuves alpines.
 

1989 - Création de la commune de Chamrousse et élection de son premier conseil municipal en mars

 

2001 - Passage du Tour de France

Le Tour de France est à Chamrousse le 18 juillet. C’est la 11ème étape : Contre la Montre Grenoble/Chamrousse. 300 000 à 500 000 personnes étaient présentes sur le parcours (selon le Dauphiné Libéré). En 2011, passage de l’épreuve du Tour de France Grenoble - Grenoble au départ la route d’accès à la station (à 15km de Chamrousse)
 

2005 - Réhabilitation des villages de Bachat-Bouloud et construction d’une résidence de tourisme : le Domaine de l’Arselle (aujourd'hui appelés Villages du Bachat)

2006 - Réhabilitation du bâtiment Renouveau et construction d’une résidence de tourisme : l’Ecrin des Neiges

 

2007 - Réhabilitation du Centre Jeunesse et Sport et construction d’une résidence de tourisme : les Balcons de Recoin, d’un restaurant et d’un spa.

 

2009 - Ouverture de la télécabine de la Croix de Chamrousse qui remplace le téléphérique et deux télésièges

 

2013 - Aménagement paysager du site sommital de la Croix de Chamrousse

Le site sommital de la Croix, à 2255m d’altitude était constitué d'un site Météo France désaffecté et une infrastructure de Télévision de France (TDF). L’aménagement paysagé du site s’inscrit à la fois dans une démarche environnementale globale et dans une perspective de valorisation touristique du site (pour les familles, les promeneurs, les skieurs...). Un restaurant panoramique d'altitude a été construit.
La gare d’arrivée du téléphérique et le restaurant ont été démolis. D’une architecture radicalement nouvelle dans un paysage de montagne, le nouveau restaurant a été conçu pour s’intégrer au profil naturel du dôme. Le bâtiment a été enterré sur sa partie nord et vitré sur ses parties sud et ouest. Il est accessible aux personnes à mobilité réduite.
Une attention particulière a été donnée à l’intégration paysagère du site avec des ambiances végétales de qualité.
Le domaine skiable a été ré-aménagé pour l’accès à la piste Olympique Hommes.
Une réflexion est également engagée pour mettre en oeuvre des solutions innovantes en matière d’eau et d’assainissement et pour minimiser l’impact visuel du réseau TDF notamment.
 

2014 - Ville arrivée du Tour de France

 

2016 - Nouveau télésiège de Casserousse qui vient remplacer les téléskis de Casserousse et des Marmottes

 

2018 - Célébration des 50 ans des JO de Grenoble

Imprimer